aleksandra laigle

Quel style de robe choisir?

Avant toute chose, prévoyez du TEMPS !!
Il vaut mieux s’y prendre plusieurs mois à l’avance, et définir un budget assez précis afin de cadrer les futurs essayages.
A mes yeux, il est indispensable de s’entourer d’une ou deux personnes très proches, qui sauront vous conseiller sincèrement par rapport à vos gouts et à votre personnalité.

Attention toutefois, elles doivent être objectives et vous soutenir. En aucun cas vous ne devez vous sentir tiraillée entre leurs conseils et avis. C’est VOUS et vous seule la future mariée !

Le jour J, il faudra vous sentir belle et bien dans votre douce !

Petit (grand) conseil pas très objectif…
Si vous souhaitez discuter de votre projet autour d’un café, feuilleter des magazines d’inspiration, échanger en toute sérénité, n’hésitez pas à prendre rendez-vous en boutique!

Je suis toujours ravie d’accueillir des demoiselles en quête d’idées !

En fonction de la saison de votre mariage, il y aura bien évidemment des choix assez évidents quant à la forme ou les matières à choisir.

Au printemps/été, les matières légères comme la soie, la mousseline et bien sûr guipure et dentelles seront au rendez-vous ! On en profite pour jouer du décolleté avec de jolis bustiers ou bien de petites manches.

A l’automne/hiver, les tissus seront plus chauds ou bien on optera pour des accessoires tels que boléro, gilet, voire petit pull à grosse maille. J’adore également la cape, ultra féminine et apportant une touche d’originalité. On peut également miser sur de longues manches travaillées qui apporteront la touche d’élégance à votre robe.

On ne peut pas évoquer le choix de la robe sans faire un petit mémo morpho!

Loin des chiffres/lettres (en 8, en H, en A…) dont je trouve l’image pas très glamour, je peux vous conseiller subtilement ceci :

Féminine, vous avez à la fois les hanches et la poitrine généreuses qui vous permettent de porter ce que vous souhaitez puisque votre taille bien marquée met en valeur toute votre féminité, cependant les bustiers ou robes sirène valorisent d’autant plus cette silhouette en accentuant la taille

Athlétique, votre allure est discrètement féminine du fait d’une taille peu marquée qu’on va tenter de « recréer » visuellement. Si la poitrine est menue, on peut jouer aussi sur le décolleté dos relativement plongeant, et choisir un style bohême aux allures fluides

La « femme-chocolat«  aux hanches arrondies à l’opposé du buste plus étroit, peut quant à elle mettre en avant le haut du corps pour faire oublier ses petits kilos de gourmandise. Des manches originales et en évitant la jupe moulante, on obtient une belle silhouette !

Celle qui en impose comme on dit, avec sa carrure marquée, possède une allure générale assez élancée. On mise sur le bas avec des jupes ornées ou même une jupe courte !

Généreuse dans toute sa silhouette, la femme misera sur des matières sans trop d’ornements (strass et paillettes alourdissent) et les fortes poitrine ne seront pas mises en valeur dans un bustier (réel effet de » monde au balcon »peu flatteur)

Globalement, les mariées de petite taille pourront tricher avec de jolis talons qui allongent la silhouette. Celles qui possèdent un beau fessier le mettront en avant par une robe près du corps, tandis que les jolies poitrines pourront s’émerveiller dans de beaux bustiers.

Un dernier conseil, n’ajustez pas trop votre robe afin de manger sereinement ! N’oubliez pas que vous ne ferez pas que des photos : entre marche et danse, il faut un minimum d’aisance pour se sentir à l’aise… ce qui n’est souvent pas le cas avec les robes princesses ou les longues traines par exemples.

Ou l’option de porter une deuxième robe pour la fin de soirée….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *